Saviez vous que la peau est l’un des organes les plus sensibles et les plus complexes de notre corps ? Prenez bien le temps de communiquer avec  elle !

Constituée de tissus cellulaire identiques à notre cerveau, la peau n’est pas une simple enveloppe protectrice de notre corps et de nos organes,  elle est aussi reliée aux fonctions vitales de notre organisme : Elle est en symbiose parfaite avec l’un des cinq sens indispensable à notre développement : le toucher !

La peau intelligente mémorise, agit et réagit de manière très sensible en fonction de l’environnement qui nous entoure, de l’état d’esprit dans lequel nous nous trouvons, de ce que nous mangeons. La peau, véritable lieu d’échanges entre notre organisme et l’extérieur, est aussi le reflet de notre santé et de notre personnalité ! Par sa texture, son grain, son aspect (douceur, rugosité, etc..), ses réactions (boutons, rides, rougeurs, poches, tiraillements, irritation, tâches, etc..), la peau nous parle !

Peau sèche, peau grasse, peau mixte… Tout ceci n’est que faux débat ! La peau a une multitude de facettes qui n’entrent pas dans une catégorie, mais changent constamment selon des variations (climatiques, hormonales, d’humeur, de maladie, de pollution, etc..).

Apprenez à « écouter » votre peau, et adaptez les produits cosmétiques en fonction de ce qu’elle vous réclame !

Quelques petits conseils beauté:

Lavez-vous les mains avant chaque soin pour éviter d’altérer vos crèmes de bactéries !

Limitez les trop nombreuses applications, et préférez des produits BIO contenant peu d’actifs et si possible sans alcool.

Parlez lui avec douceur : pas d’applications saccagée et brutale, ou trop répétitive, laissez vos boutons se résorber, plus vous chercherez à les éliminer, plus ils se verront !

Oubliez l’eau du robinet, trop calcaire, préférez les lotions et terminez vos soins avec une eau thermale.

Après le soin, séchez et tamponnez avec délicatesse votre peau à l’aide de mouchoirs en papier.

Laissez respirer votre peau ! Il faut toujours se démaquiller le soir, c’est très important ! Appliquez votre lait démaquillant avec vos doigts, en massant votre peau avec douceur, puis rincez à l’eau thermale. Appliquez ensuite votre lotion et votre crème de nuit.

Pensez à regarder régulièrement la date de péremption de vos produits, en général ils se conservent 6 mois après l’ouverture. Passé ce délai vous pouvez les jeter car ils pourraient aussi altérer votre peau !

 

Comment choisir sa crème de jour?

Le rôle de la crème hydratante de jour est de protéger la peau contre les agressions extérieures (pollution, froid, soleil…), de réguler la transpiration de la peau, de pallier aux manques d’eau et de lipides et de limiter l’excès de sébum.
Il existe plusieurs types de crème de jour sur le marché de la cosmétique. Pour choisir la sienne, il faut tenir compte de plusieurs critères :

Connaître son type de peau :
Les peaux grasses (aspect luisant au niveau du front, du nez et du menton) produisent généralement un excès de sébum ; Pour réguler ce type de peau, il faut choisir une émulsion légère et non grasse pour oxygéner sa peau et absorber le surplus de sébum.

Les peaux mixtes se caractérisent par une différence de texture sur les zones du visage. Autour du nez, la peau est généralement grasse et le reste du visage est sèche. Pour ce type de peau, il faut choisir une crème de jour mixte.

Les peaux sensibles sont très fragiles et nécessitent une crème de jour hydratante spécifique prescrite par un dermatologue. Son rôle premier est de protéger la peau et atténuer les rougeurs et les picotements.
Les peaux sèches nécessitent une hydratation accrue pour lutter contre les tiraillements et protéger la peau contre les rayonnements.

Ce qui faut savoir avant d’acheter
Evitez les crèmes contenant des conservateurs comme les parabens, le phénoxyéthanol et autres.
Privilégiez les crèmes avec le label bio (Ecocert, Cosmébio) qui exclut les colorants, les conservateurs et les parfums de synthèse.
Enfin, demandez conseil à un dermatologue pour bien choisir votre type de crème.

Comment choisir et utiliser sa crème ?
Avant d’acheter sa crème, il faut lire attentivement la notice d’emploi ainsi que les avertissements
Une fois la crème de jour achetée, il faut l’utiliser dans le cadre de la durée de vie indiquée sur l’emballage (bouchon ouvert et durée)
La crème doit être bien conservée à l’abri du soleil et de la lumière.
Avant d’appliquer la crème, il faut au préalable nettoyer le visage avec du gel. Les mains doivent toujours être propres.
Pour être efficace, la crème doit utiliser tous les matins.

 

Crème de nuit, comment la choisir, quel est sont rôle?

Souvent, on entend parler de crème de nuit hydradante, apaisante, liftante ou raffermissante. Alors comment choisir la crème la mieux adaptée à votre peau ? Quel est alors son rôle sur le corps ou le visage.

La crème de nuit est elle vraiment nécessaire :

Il faut savoir que l'utilisation d'une crème de nuit n'a pas les mêmes propriétés, ni les mêmes effets qu'une crème de jour. La crème de jour est là avant tout pour hydrater et proteger la peau des agressions exterieures comme la pollution, le soleil, le froid... La crème de nuit a pour mission de réparer les cellules de la peau malmenées le jour et réparer les petites imperfections de la peau.

Comment agit la crème de nuit ?

Comme le reste de tout l'organisme, pendant le sommeil, l'epiderne de la peau se régénère par l'action des cellules qui eux se reproduisent et produit ainsi la collagène. Dans cette phase du sommeil, la peau est très receptive aux principes actifs qui sont alors libérés par la crème de nuit. Selon les types de problèmes ( rides, boutons, taches...), les crèmes de nuit se declinent alors sur différentes formes : Créme nourrissante, apaisante, raffermissantes, régénérante ou liftante. Avant d'appliquer la crème, il est nécéssaire de bien se demaquiller afin de permettre à la crème de mieux agir sur la peau en profondeur.

Comment choisir sa crème de nuit ?

Comme vous pouvez vous en douter chaque peau a ses besoins. Pour les peaux sèches ou sensibles : privilégiez les crèmes de nuit avec des actifs calmantes comme les crèmes à bases d'algues, avoine ou aloe vera. De nouvelles crèmes arrivant sur le marché proposent aussi de gommer les tâches pigmentaires. Avec les peaux mixtes, grasses, il ya des crèmes de nuits à base d'huiles essentielles, serum, zinc. Ces crèmes traitent la peau, la relaxe, la rehydrate et la purifie. Pour les autres peaux sans problèmes particuliers, vous pouvez appliquer une crème de nuit normal sans actifs particuliers.

 

Le grand sommeil... 

On consacre un tiers de notre vie à dormir et pourtant, le sommeil est sujet qui comporte encore de vaste zones d'ombre. Que se passe t-il quand on dort ? Pourquoi rêvons nous ? Comment mieux dormir ? Voici quelques piste pour comprendre cet unvivers qui est le sommeil.. 

Les symptôme du sommeil : Bâillement irrésistible, picotement dans les yeux, réflexes ralentis, frissons... Autant de signes qui nous indiquent que le marchand de sable n'est pas n'est pas loin. Après une journée où tout nos sens ont été en eveil, le sommeil devient alors une activité indispensable.

Un, deux, trois sommeil : Si l'on se glisse sous la couette au moment où les signes de fatigue apparaissent, il nous faut 10 à 15 minutes pour rejoindre les bras de Morphée. Tout au long de la nuit, 4 à 5 cycles de sommeil vont se succéder, contenant chacun trois types de sommeil : léger, profond, et paradoxal. Pendant la première phase intermédiaire, dite de «sommeil léger de type I». Nos muscles se relâchent, notre conscience décroche. Une étrange sensation d'apesanteur, semblable à un flottement entre deux eaux, nous envahit. Derrière nos paupières closes, on voit parfois défiler au ralenti des images bizarres, comme distordues : les spécialistes du sommeil les appellent images ou halucmations «hypnagogiques». La tension artérielle et le rythme cardiaque diminuent. Parfois, un muscle se relâche un peu plus vite qu'un autre et il nous arrive alors de sursauter. On peut aussi avoir la désagréable impression de tomber : c'est la baisse de pression artérielle dans l'oreille interne, là où se situe le sens de l'équilibre, qui en est la cause.

A poings fermés : On se coupe ensuite un peu plus du monde extérieur pour entrer dans un stade de «sommeil léger de type 2», pendant lequel un Dorte pourra nous réveiller, puis on aborde rapidement le sommeil «profond» ou «lent». Les électroencéphalogrammes montrent en effet qu'à ce stade, l'activité du cerveau produit des ondes lentes et amples. Bien que notre est immobile, nous conservons un certain tonus musculaire et nous pouvons serrer les doigts, d'où l'expression "dormir à poing fermez"

Tempêtes sous un crâne : Au bout de 90 minutes environ de sommeil lent, on entre dans une troisième phase, plus courte mais beaucoup plus intense : celle du sommeil paradoxal. Pourquoi paradoxal ? Parceque notre cerveau redevient aussi actif qu'en periode d'eveil, alors que notre tonus musculaire, lui, disparait completement. Pendant cette période consacrée aux rêves, cette atonie musculaire nous empêche de reproduire les mouvements effectués dans nos songes. Voilà pourquoi nous sommes parfois cloués sur place quand un monstre nous poursuit dans nos cauchemars !

En revanche, des mouvements oculaires rapides apparaissent. Voilà pourquoi le sommeil paradoxal est   aussi appelé REM, pour «Rapid Eye Mouvements». La phase de sommeil paradoxal, qui dure environ 10 minutes en début de nuit, se répète en debut de nuit de chaque cycle de sommeil et s'allonge progressivement, pouvant atteindre 30 minutes en fin de nuit. Au total, nous passons chaque nuit près de deux heures à rêver.

Un continent mysterieux : Si les rêves nous fascinent, c' est parce qu’ on est encore loin d’en avoir percé tous les mystères. Du point de vue de la psychanalyse freudienne, les rêves sont la manifestation de notre inconscient. Pour les neurobiologistes, ils ont une fonction utile à notre organisme. Michel Jouvet, le neurophysicien français qui a mis en évidence l'existence du sommeil paradoxal en 1959, estime que ce «sommeil du troisième type», beaucoup plus important chez le nourrisson que chez l'adulte, participe, entre autres, à la maturation du système cérébral. Autre preuve de l'importance du rêve : une personne que l'on prive pendant plusieurs jours de sommeil paradoxal devient agressive et se trouve rapidement en proie à des hallucinations et des troubles de la mémoire. Purge du cerveau, entretien des circuits neuronaux, apprentissage, création artistique, résistance au stress ? Les hypothèses sur la fonction des rêves sont nombreuses mais jusqu'à aujourd'hui, aucune d'entre elles n'a pu encore être réellement prouvée.

4 conseil pour mieux dormir :

Suivez le rythme
Vous avez du mal à trouver le sommeil ? C'est peut-être parce que vous ne vous couchez pas au bon moment. Nous avons chacun un rythme de sommeil qui dure environ 1 h 30. Si vous ratez le premier «train», il vous faudra attendre le prochain. Soyez donc attentifs aux signes annonciateurs du sommeil : vous avez froid, vous baillez, vos yeux picotent ? Filez au lit

La temperature ideale
Si vous avez l'habitude de vous plonger dans un bain chaud avant d'aller vous coucher, changez de tactique ! En effet, notre organisme doitfaire baisser sa température interne pour se préparer au sommeil. Préférez donc une douche ou un bain tièdes, à 37 °C maximum. Ne surchauffez pas non plus votre chambre : une pièce chauffée à 20 °C est idéale. Enfin, les scientifiques ont démontré que le fait de réchauffer ses extrémités favorisait l'endormissement. Avant d'aller au dodo, enfilez des chaussettes !

Dinez legez
Évitez les dîners trop lourds ou trop épicés et mangez au moins deux heures avant de vous coucher. Pour donner un petit coup de pouce au sommeil, vous pouvez boire une tisane de verveine, de camomille, de fleur d'oranger ou un verre de lait tiède. Et bien entendu, évitez de prendre un café le soir !

Halte au prise de tête
Trop de télévision ou de jeux vidéos avant l'heure du coucher sont néfastes à l'endormissement. Pour ne pas ruminer avant de vous endormir, faites chaque soir une liste des choses importantes à faire le lendemain, cela vous évitera de vous prendre la tête pour rien !


Clinique Physio-derma                       physio-derma@live.com                         450. 508. 7210                      Copyright © Physio-derma                       Politiques / Policies

 
Make a Free Website with Yola.